Effets spéciaux en Flash

Effets spéciaux

Les effets tangibles sont relativement simples à animer quand on sait comment s'y prendre : objets, humains, machines... Mais comment animer quelque chose qui n'a pas de forme précise ? Comment animer du feu, de la lumière ou encore une explosion ? Comment animer des pouvoirs magiques, des âmes ou encore des énergies pures ?

Il n'y a malheureusement pas de recette miracle ! Le tout, c'est de s'inspirer au maximum de ce qu'on peut (films, animations, jeux vidéo) et d'y aller avec de l'imagination et le système D ! Néanmoins, voici quelques astuces pour les effets les plus courants.



Haut
L

a lumière




Lampadaire du jeu
Douce mécanique


Commençons par la lumière. Le problème, avec la lumière, c'est qu'elle modifie ce qui est perçu des objets, mais qu'elle n'a pas de présence propre. Aussi, un halo blanc n'est pas vraiment satisfaisant !

Pour une lumière crédible, il faut utiliser les modes de fusion. C'est une option qui définit comment les couleurs se mélangent : par superposition, par addition, soustraction... ou incrustation (overlay), un mode qui ajoute de la luminosité dans les images d'arrière-plan. Marche à suivre :

Halo

1. Tracez votre halo. Celui-ci est une sorte de trapèze avec un remplissage allant du blanc opacité 100% au blanc opacité 0% (voir à gauche). Evidemment, convertissez-le en movieClip.

2. Sur ce movieClip, appliquez un filtre de flou pour éviter d'avoir des contours trop nets.


3. Enfin, sélectionnez le movieClip et rendez-vous dans l'onglet Propriétés. Sous le menu déroulant Couleur (où se trouvent les options de teinte et d'alpha), vous avez un menu déroulant Fusion. Troquez le mode Normal contre un mode Incrustation.

Une incrustation fonctionne mieux s'il s'agit d'une teinte claire sur un fond sombre, comme dans l'exemple du lampadaire.

Mode de fusion

Avec l'incrustation, vous pourrez aussi réussir une torche qui se balade dans un décor ou des halos de feu, de lune, d'étoiles... Pensez à faire varier l'alpha si la luminosité est trop forte, et à donner une couleur à la lumière pour obtenir des ambiances colorées.



Haut
L

e feu



Le feu est un effet difficile à obtenir car il est extrêmement mouvant et complètement immatériel. Il projette également de la lumière.

  • pour rendre la mouvance, il est nécessaire d'utiliser des interpolations de forme. Déformez une sorte de "goutte d'eau" de gauche à droite pour obtenir une flamme qui danse.
  • pour retranscrire le côté immatériel, il faut évidemment baisser l'opacité (alpha) des flammes. On peut y ajouter un filtre de flou.
  • enfin, pour la luminosité, un halo avec un filtre flou, très transparent et un mode de fusion spécial (incrustation) conviennent à merveille.

La construction du movieClip de la torche comporte trois movieClips imbriqués à l'intérieur : le halo, la flamme (construite à partir de trois interpolations de forme) et le bâton. Notez que le bâton, matériel, a un contour, mais que la flamme, immatérielle, n'en a pas.

Construction

Pour un feu plus large (feu de cheminée par exemple), mettez plusieurs "têtes" de feu.



Haut
L

a fumée



Le mouvement naturel pour une fumée est la dissipation. Elle s'élargit et s'évanouit dans l'atmosphère. On commence donc avec un movieClip de petite taille et très opaque, et qui finit complètement transparent et très grand. Un filtre de flou ajoute évidemment en réalisme.

Si vous voulez donner une forme sinueuse à la fumée, vous pouvez la dessiner sous la forme d'un serpentin animé par une interpolation de mouvement.



Haut
E

xplosion de particules



1. Amenez une grande quantité du même movieClip sur la scène. Les versions CS4 et plus disposent d'un outil spray qui permet de le faire rapidement ; en-dessous, vous devrez le faire à la main ou par copier-coller. Ne vous embêtez pas à les séparer par calque pour le moment.

MovieClips regroupés

2. Sélectionnez l'ensemble de ces movieClips et faites un clic droit > répartir vers les calques. Flash positionne automatiquement un movieClip par calque, condition sine qua non pour toute animation. Il les nomme également selon le nom du movieClip.

3. Insérez une image-clé un peu plus loin dans le temps pour chacun de ces calques et positionnez-y votre movieClip en position éclatée. Puis sélectionnez-les tous et appliquez-leur un effet d'alpha à 0 pour qu'ils aient l'air de disparaître. Et ça pète !



Cette technique est particulièrement utilisée pour les effets spéciaux dans les jeux vidéo : ennemi qui explose, lancer de pouvoir magique...




Haut
L

'électricité



L'électicité (des petites étincelles au terrible orage) a une animation saccadée et discontinue. Cela rend cet effet de grésillement qui est si caractéristique. Le mieux est donc de la dessiner image par image, en laissant votre main "parler" pour vous.


Image tirée du jeu Douce mécanique




Evidemment, il existe encore de très nombreuses animations complexes à exécuter et demandant des effets spéciaux. Mais c'est aussi à vous d'y trouver la solution unique et géniale qui permet de solutionner vos problèmes, en fonction par exemple du style de votre animation.

Votre animation justement... Vous avez maintenant tous les outils pour la réaliser, reste à la publier ! Cliquez sur la flèche de droite pour tout savoir à ce sujet.

Lou Lubie

Tutoriel par Lou Lubie

Publié le 30 Avril 2011