Le Forum Dessiné

Dessiner les ombres


lou lubie Ce tutoriel a été réalisé par lou lubie !

Voici la petite demoiselle qui va nous accompagner tout au long de ce tutoriel !

Elle a été dessinée sous Photoshop, mais les conseils qui suivent valent pour la plupart des logiciels de dessin. Elle a donc été dessinée suivant les techniques d'animation classiques, puis mise en couleurs. Que lui manque-t-il...? Un peu d'ombres !

Les ombres, c'est ce qui donne du relief à un personnage. Sans ombres, impossible de décrire des volumes ! Il faut donc apprendre à les utiliser pour mettre en valeur son personnage, sans le surcharger.

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les poser par mail !



Haut
O

mbres nettes ou ombres progressives




Posez les ombres du côté opposé à l'éclairage. L'éclairage est généralement situé en haut ; ensuite, à vous de décider s'il viendra de gauche ou de droite (ici, de gauche). Tous les bords bas-droite des volumes sont donc ombrés.

Ombres nettes

Les ombres nettes se font avec un pinceau net, c'est-à-dire classique, sans flou. Elles donnent un effet plus dessiné, plus cartoon, très tranché. Dans les mangas, on utilise principalement ce type d'ombre. Pour des volumes cubiques - jetez un coup d'oeil au cube - ce genre d'ombrage convient à merveille. Il permet de souligner des faces et des arêtes. Ici, les couleurs des ombres sont les mêmes à gauche et à droite : notez qu'elles sont plus visibles en net qu'en flou.

Ombres progressives

Il suffit de troquer le pinceau net pour un pinceau flou, et l'effet est immédiatement beaucoup plus "fluide", beaucoup plus réaliste. Le pinceau flou est également plus difficile à utiliser, car il exige une meilleure appréhension des volumes. Regardez la sphère : sur un volume sphérique, une ombre progressive est beaucoup plus réussie. En ombres floues, on peut se permettre d'utiliser des couleurs plus contrastées car le flou atténue beaucoup la force des ombres.



Haut
O

mbres incrustées ou ombres transparentes



Comment poser les ombres ? Nous allons supposer que vous avez créé votre image en plusieurs calques, avec les traits sur un calque supérieur et chaque couleur sur un calque séparé, placée en-dessous.

Ombres incrustées

Les ombres incrustées sont des ombres peintes en couleur directement sur le calque concerné. Dans un logiciel comme GIMP ou Photoshop, on utilisera le verrou de transparence, qui est une option qui fait en sorte que l'on ne puisse pas peindre hors des zones déjà peintes. On choisira ensuite une couleur légèrement plus sombre que celle déjà en place, et l'on peindra sur chaque couleur séparément.

L'avantage de cette technique, c'est qu'elle permet d'uniformiser les ombres, par rapport à la transparence qui du coup paraîtra très sombre sur les teintes claires et presque invisible sur les teintes déjà sombres.

Ombres transparentes

On peut aussi choisir de faire toutes les ombres à part. Le principe est de créer un calque indépendant, placé entre le calque de traits et les calques de couleurs. On y peint en noir toutes les zones à ombrer. Il suffit ensuite d'augmenter la transparence (ou alpha dans certains logiciels comme Flash) du calque pour que le noir laisse transparaître les couleurs en-dessous.

Des ombres réussies avec une telle technique, ce sont des ombres qui esquissent le volume même si on désactive toutes les couleurs, comme ci-contre...


Haut
O

mbre au sol simple



Ombre au sol simple

Une ombre au sol permet de situer le sol, sans avoir à le dessiner. Restez sobre...!

Pour dessiner l'ombre, inutile de trop s'embêter. Placez un calque en-dessous de tous vos autres calques, mais au-dessus du calque arrière-plan. Dessinez-y un simple cercle gris en-dessous de chaque forme. Essayez de trouver un gris en accord avec le contraste de vos ombres. Pour le volume cubique, on devra dessiner une ombre un peu plus "carrée" qu'un simple cercle. Ne vous embêtez pas à faire quelque chose de plus réaliste !

Restez également concordant dans votre style d'ombre. Si vous avez des ombres progressives, faites une ombre au sol progressive.



Haut
P

roportions d'ombre et de lumière



Comment savoir quelle proportion de volume ombrer, quelle proportion laisser en "zone de réserve", c'est-à-dire en lumière ? Très simplement : les proportions doivent toujours être de 1/3 - 2/3 pour une image équilibrée.

1/3 d'ombre

Si la source lumineuse est placée en haut à gauche, mais en avant du personnage, le personnage sera éclairé aux 2/3. On ombrera donc le tiers bas-droite de chaque volume, et pas d'avantage.

2/3 d'ombre

Si la source lumineuse est placée en haut à gauche, mais en arrière du personnage, le personnage sera dans l'ombre aux 2/3. On ombrera donc les deux tiers bas-droite de chaque volume. Observez particulièrement la boule bleue pour comprendre le rapport ombre-lumière qui se déplace.

Cet éclairage, plus rare, peut aider à donner une intensité dramatique au dessin.



Haut
C

omment restituer des ambiances en colorant les ombres ?



Ombres colorées

En utilisant la technique des ombres transparentes, on peut colorer les ombres et ainsi obtenir des effets légers et intéressants. Le but, c'est d'avoir un calque d'ombres transparent non pas noir, mais avec une couleur sombre (rouge sombre à gauche, bleu sombre à droite). Cela peut servir à donner une ambiance plus chaude (rouges / oranges) ou froide (bleus). On peut également s'en servir pour les reflets sous l'eau, pour harmoniser les ombres avec l'environnement, etc...

Attention ! Contrairement aux ombres noires, qui sont forcément plus sombres que toutes les autres couleurs, les couleurs que vous choisirez risquent d'être plus claires que les zones les plus sombres de votre dessin, et l'effet d'ombre sera perdu. Prenez garde aux couleurs que vous choisissez, voire faites deux calques d'ombres (un pour les zones claires, et un autre pour les zones plus sombres).

Contre-jour

L'effet de contre-jour peut être obtenu très simplement. Il suffit de foncer toutes les couleurs jusqu'à les rendre très proche du noir, puis placer un petit dégradé circulaire (dégradé du blanc opaque vers le blanc transparent) à un endroit du dessin. Le dessin n'est plus très lisible, mais cet effet peut être utilisé très occasionnellement pour rendre certaines ambiances très particulières.



Haut
C

omment indiquer l'heure ?



Milieu du jour (atmosphère ordinaire)

La plupart des atmosphères "classiques" nous amènent en plein milieu de la journée, c'est-à-dire qu'on ne cherche aucun effet particulier. Les ombres sont discrètes, indicatives. Elles sont aussi claires que possible.

Aube ou crépuscule

Si on veut un effet plus marqué, de type début ou fin de journée, il faut tout accentuer ! Le soleil est bas dans le ciel, donc les ombres s'allongent. Il faudra redessiner un semblant de silhouette sur le sol pour chaque objet, ne plus se contenter d'un cercle. Les ombres sont également beaucoup plus marquées, plus sombres, sur le personnage.



Haut
C

omment mettre certains détails en avant ?



Les ombres vous permettent de mettre certains éléments en relief - éléments qui, autrement, n'ont pas besoin d'être complètement dessinés.

Le nez

Parmi les astuces les plus utiles, marquez le nez ! Il est très inélégant de dessiner le nez avec tout un tas de traits. Mieux vaut le suggérer par un petit trait, puis le souligner par un petit triangle d'ombre d'un côté de l'arête du nez. Ce triangle représente l'ombre portée du nez sur la joue. Evitez donc d'en faire un trop grand...

Les plis

Les plis des vêtements sont aussi des détails du dessin qu'il vaut mieux ne pas dessiner au trait, mais plutôt esquisser en volume. Observez avec attention ce dessin : les plis dans les vêtements sont souvent de forme triangulaire.

Le métal

Les surfaces métalliques ont l'air métallique quand elles réfléchissent ce qui les entoure. Plutôt que de faire s'y réfléchir les choses qui se trouvent à proximité, dessinez-y plusieurs reflets linéaires parallèles, éventuellement flous. Pour le fond, choisissez du gris pour du fer - mais aussi d'autres couleurs pour des métaux particuliers ou des objets brillants non métalliques.

Mais aussi tout ce qui est relief, texture (coutures, briques, rivets sur du métal, léger rebords...).



Haut
L

es erreurs à éviter



Faire des tonnes de couches d'ombres

Ce genre de résultat arrive quand on peint avec un pinceau flou et transparent. A chaque fois que vous revenez sur une couche déjà posée, vos ombres se mélangent, s'abîment et se salissent. Mieux vaut travailler avec une des méthodes dont j'ai parlé plus haut !

En mettre partout

Ici, on a mis de l'ombre partout, sur tous les côtés. Résultat, impossible de détecter d'où vient la lumière. Les volumes sont complètement détruits ! Forcez-vous toujours à choisir une source de lumière dans un coin du dessin pour éviter cette erreur.

D'une manière générale, restez simple et logique dans le placement de vos ombres, et avec l'habitude, vous pourrez essayer de nouvelles techniques...



Retour