Le Forum Dessiné

Améliorer un personnage : Monsieur Patate Cow-boy


lou lubie Ce tutoriel a été réalisé par lou lubie !

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les poser par mail !



Haut
V

oici Monsieur Patate Cow-boy !



Monsieur Patate

Après Samantha, voici Monsieur Patate Cow-boy. Cette délicieuse créature est l'oeuvre d'un autre de mes compagnons d'armes - entendez par là quelqu'un de ma classe, qui a gracieusement accepté de mettre son talent au service du forum. Et il y a passé du temps, alors remerciez en silence ce héros de l'ombre. Allez hop, une minute de silence respectueux.

Qu'y a-t-il de positif chez Monsieur Patate Cow-boy ?

- des couleurs punchy et une véritable énergie
- des accessoires originaux
- des membres harmonieux (il n'y a pas, par exemple, des mains dans un style fil de fer et des pieds dans un style volume)

Qu'y a-t-il de négatif chez Monsieur Patate Cow-boy ?

- un dessin brouillon, surtout au niveau des couleurs et des ombres
- un volume approximatif
- une pose très statique (à mon avis, impossible de le dessiner dans une autre pose !)
- un texte mal mis en valeur
- un fond qui vous déchire les rétines



Haut
S

implifier et comprendre le volume du corps



Installer le volume du corps

La particularité des Monsieur Patates, c'est que tous les éléments et membres sont greffés sur un volume central, qui constitue à la fois la tête, le tronc, le ventre... Réussir la forme du corps, c'est donc réussir le personnage. Appliquez-vous donc à trouver un tracé direct et droit.

Si vous travaillez à l'ordinateur, utilisez pour cela un outil pinceau de petite taille et de couleur noire. Evitez les effets de flous pour avoir un trait assuré !

Volume

Un Monsieur Patate plus original...?

Bien sûr, la forme de base que l'on attribuera à un Monsieur Patate sera une forme d'oeuf, comme la première ci-contre. Mais pourquoi ne pas faire un Monsieur Patate plus original en choisissant une forme un peu déformée...? Attention, il ne s'agit pas de faire n'importe quoi, pensez à structurer votre volume. Conservez des formes rondes et des courbes, évitez les angles (sauf pour faire un robot par exemple). Ici, nous pouvons envisager de rendre un peu plus anguleux les coins (2e dessin), ou de superposer deux boules (3e dessin), ou encore de tronquer la tête de l'oeuf (3e dessin)...

Observez bien mes différentes propositions de corps. Tout ce qui est en vert n'a pas besoin d'apparaître sur vos dessins, mais ils servent à bien vous faire comprendre le volume. Comprenez comment s'organise votre corps dans l'espace, et vous serez capable de le faire tourner dans toutes les directions.

Toutes réflexions faites, je vais garder ma 2e proposition pour le Monsieur Patate, car c'est celle qui se rapproche le plus de l'original.



Haut
S

implifier et comprendre les membres



Maintenant que nous avons un corps, nous allons positionner les membres.

Dessin des bras

Voici l'analyse en volume du bras actuel de Monsieur Patate. Il s'agit d'un boudin qui s'enfonce à l'intérieur du corps, avec trois nouveaux petits boudins à l'extrémité pour les doigts. Ce qui me plaît dans le dessin de cette main, c'est qu'elle est à la fois dans l'esprit du Monsieur Patate (comme le corps qui comporte le visage, le bras comporte aussi la main) et dans l'esprit Cow-boy (elle me fait penser à un cactus). Par contre, elle va probablement être un peu difficile à articuler. Pour trouver comment l'articuler, nous allons passer par une étude du squelette.

Bras

Squelette des bras

Le bras peut rester très rudimentaire, comme ci-contre. Une épaule et une paume. Entre les deux, nous n'avons besoin de rien ; si le bras doit plier, on le fera plier suivant une grande courbe, plutôt que de caser un coude qui n'a pas de place sur un si petit bras.

Un truc terriblement pratique, quand même, c'est le pouce. Essayez de vivre sans, vous verrez que c'est pas facile. Alors soyons cool avec notre Monsieur Patate, fournissons-lui un pouce. Une fois le pouce dessiné, vous remarquerez que seulement deux autres doigts rend la main déséquilibrée. Il aura donc trois autres doigts, soit un total de quatre, comme dans la plupart des cartoons.

Enfin, une fois la paume, le coude et les doigts placés sur le squelette, il semble évident que de séparer bras et mains en deux volumes "collés" style cacahuète rendra le bras plus lisible.

Bras

Squelette puis dessin des pieds

Nous allons faire subir le même traitement aux pieds. Monsieur Patate porte des chaussures, que nous allons garder. Mais, dans l'état actuel, ses pieds sont très mal dessinés : plats, sur le même plan, sans volume, et sûrement très instables ! Même s'il a les pieds écartés, un personnage a tout de même les pieds tournés vers l'avant. Il est plus facile de réaliser cela si on prend le temps d'esquisser un pseudo-squelette.

Ne faites pas ces yeux-là, c'est très facile. D'abord, nous allons placer un rond à l'intérieur du corps, pour l'endroit où s'implante la jambe. Ensuite, nous allons placer un rond à l'emplacement du talon. Puis, légèrement décalés vers le bas et la gauche (ici), un simple ovale suffit à esquisser les orteils. Reliez ensuite les orteils au talon, et vous avez la forme globale du pied.

Reste à dessiner la chaussure autour de cette structure de pied. Essayez de marquer légèrement le talon, et donnez du volume. Restez "flottant" autour du pied.

Pieds


Haut
P

lacer des détails carricaturaux sur le personnage assemblé



Assembler notre personnage

Et voici le résultat de notre puzzle ! Notre Monsieur Patate est assemblé. Les bras et les pieds sont beaucoup moins soignés que sur les détails des études, et c'est normal, car les études sont là pour nous aider à comprendre comment fonctionnent les membres ; on n'a plus besoin de s'appliquer autant une fois qu'on l'a fait un certain nombre de fois.

J'ai choisi de présenter le personnage, non pas de face, mais de léger trois-quart pour casser la symétrie et lui donner l'air plus vivant. Pour la même raison, il ne lèvera pas les deux bras à la même hauteur. Jetez un coup d'oeil au didacticiel sur l'animation des personnages pour en apprendre un peu plus.

Attention ! Puisque le personnage est légèrement tourné, un petit effet de perspective viendra se glisser dans notre dessin. Le bras qui est derrière doit donc apparaître plus court, car on ne le voit pas en entier !

Monsieur Patate

Donner un visage

Le visage de Monsieur Patate doit être placé en plein sur son corps, dans la moitié supérieure pour garder une limite fictive entre la pseudo-tête et le pseudo-ventre.

Pensez à la perspective ! Puisque le Monsieur Patate est tourné, l'oeil le plus éloigné de nous sera légèrement plus petit que l'oeil le plus proche. Le visage ne sera pas dessiné exactement au milieu, mais décalé vers la gauche.

Si vous ne savez pas où placer le visage, pensez à réutiliser les lignes de construction déjà vues dans le didacticiel sur l'animation des personnages. Puisque le personnage est tourné, la ligne verticale le sera aussi. Le nez se case pile au milieu de celle-ci. Quant à la ligne horizontale, elle se place nécessairement plus haut que le milieu. Vérifiez que vos deux yeux sont bien alignés dessus.

Les deux parenthèses qui referment la bouche du Monsieur Patate original sont à utiliser avec précaution, pour la bonne raison qu'elles ne sont pas toujours très esthétiques... On peut en garder une, comme ici, pour donner un sourire en coin au personnage, mais évitez d'encadrer la bouche avec. D'ailleurs, puisqu'on parle de la bouche, remarquez qu'ici je lui ai fait suivre la perspective en la décalant légèrement vers la droite.

Visage

Caricature des accessoires

La base de notre Monsieur Patate est prête, mais il lui manque ces accessoires qui faisaient tout son charme... Et tout son intérêt. Pour chaque accessoire, il va falloir exagérer et le grossir au possible, afin de lui donner plus d'intérêt, plus de charisme !

Ceinture

Pour la ceinture, il faut avant tout l'exagérer, en faire un vêtement imposant à part entière, avec un minimum de relief. Une corde peut être une alternative sympathique aussi, dans l'esprit Far West, lasso.

Chapeau

Le chapeau doit prendre une part importante dans le dessin, donner un équilibre au personnage. Les bords retroussés avaient un petit air Far West qui me plaisait beaucoup, mais les deuxième et troisième essais sont plus équilibrés, donc plus intéressants.

Pistolet

Il faut maintenant (re)mettre le pistolet dans la main du Monsieur Patate. C'est un petit exercice de perspective... assez périlleux ! Vu qu'il n'a pas l'air de le prendre très au sérieux, puisqu'il a un sourire grand comme une banane, il peut le tenir un peu n'importe comment. Ici, je vais commencer par dessiner le pouce à la verticale. Je peux ensuite dessiner le côté gauche de la crosse, puis l'index qui tient la gâchette. Reste à placer les deux autres doigts écartés, et le canon du fusil. Un simple rond relié à la crosse suffit pour une pseudo-3D. Qu'en dites-vous ? (Pas vraiment menaçant, mais avec un tel sourire, peut-on faire mieux...?)



Haut
P

oser peu de couleurs



Faire des choix sur les couleurs, et restreindre la palette

Voici notre Monsieur Patate mis en couleurs. A gauche, les couleurs d'origine. A droite...

Couleurs

Moins il y a de couleurs, plus le jeu de couleurs a une identité forte, et plus le dessin est harmonieux ! J'aimais assez la couleur jaune dominante du corps du Monsieur Patate. "Jaunir" toutes les couleurs me semble être une bonne idée.

Je vais d'abord foncer le jaune principal, pour le rendre moins fluorescent, plus crédible (dans la mesure où un Monsieur Patate peut être crédible). Je vais également jaunir le vert des bras. Ensuite, il ne me semble pas justifié d'avoir du rouge, je vais donc passer les chaussures dans le même vert que les bras... Pour le chapeau, plutôt qu'un orange, je vais reprendre exactement la couleur du corps et la foncer. Et cette couleur pseudo-cuir ira également très bien pour la ceinture. Enfin, pour les éléments métalliques, je vais aussi prendre un gris teinté de jaune, qui fera plus plastique.



Haut
F

aire des ombres harmonieuses



Ombres

L'erreur de l'original

Observez ce détail du personnage original. Il y a d'abord eu une pseudo couche de relief faite de superpositions de couches brunes, puis on a rajouté deux couches d'ombre transparentes pour faire un relief. le souci, c'est que ces couches d'ombre, en plus d'être positionnées n'importe où, se superposent entre elles, et donc créent une troisième zone d'ombre qui ne correspond à rien.

Pose des ombres

le personnage est dans un style très cartoon, très tranché. On peut donc se permettre de poser des ombres qui ne seraient pas floues, mais tranchées.

Pour savoir où poser les ombres, réfléchissez à la source lumineuse. Le soleil se situe ici en haut à gauche. Donc, à chaque endroit dissimulé ou abrité, il y aura de l'ombre ! Pensez notamment à la grande ombre que produira le chapeau.

Note : plus les ombres sont sombres et contrastées par rapport aux couleurs claires, et plus on aura l'impression d'être tôt ou tard. Ce qui convient bien à une ambiance de Far-West. En milieu de journée, on voit à peine les ombres...

Ombres

Pose des reflets

Les parties métalliques sont plutôt petites ici, mais poser quelques rapides reflets ne prend pas beaucoup de temps. Prenez un pinceau flou blanc et soulignez simplement les parties les plus exposées à la lumière sur l'étoile, le pistolet et la boucle de ceinture. Cela donne un léger plus... et peut tout changer si le personnage est vu sous un autre angle.

Ombres

Ombre portée

Il vaut mieux garder un fond blanc et une simple ombre portée, plutôt qu'un fond coloré tel qu'il était à l'origine !

Deux options pour l'ombre. Soit un simple cercle gris au sol, soit, comme ici, une ombre qui s'étire sous un soleil imaginaire du Far-West. Dans les deux cas, prenez un pinceau classique et dessinez une vague forme. Ne vous prenez pas la tête sur les détails, l'essentiel est de représenter ce que pourrait être l'ombre. Attention aussi à la placer dans la direction opposée au soleil !

Ombres


Haut
S

implifier le texte



Ici, le texte est déjà simple et drôle. Mais il n'est pas du tout mis en valeur !

Monsieur Patate

Choix d'une police classique

N'essayez pas d'être original, prenez une police simple, de préférence sans empâtement ! Les polices les plus utiles sont par exemple Arial, Comic Sans MS ou Calibri. Ecrivez de manière à ce que votre texte soit lisible, ni trop petit, ni trop grand.

Faites une bulle !

Une petite bulle de rien du tout, ça ne demande pas beaucoup de temps ni d'efforts. Alors pourquoi se contenter d'écrire le texte dans le vide ? Liez-le à votre personnage !

Attention, faites en sorte que votre contour de bulle soit au moins aussi fin que les lettres, sans quoi votre bulle prendra visuellement une place trop grande.

Place de la bulle

Evitez de placer le texte plus bas que la ligne sur laquelle reposent les pieds de votre personnage. Préférez faire en sorte que le texte soit au niveau de la tête, voire au-dessus de la tête.



Haut
M

onsieur Patate Cow-boy remasterisé !



Voici le nouveau Monsieur Patate, qu'en dites-vous ? La nouvelle image est aussi beaucoup plus petite : 200px de haut suffisent généralement. Ne faites pas trop grand, vous n'en serez que plus élégants.

Une fois que vous avez créé votre avatar, vous le maîtriserez assez pour pouvoir l'animer comme bon vous semblera. Cherchez à lui donner toujours une pose originale et expressive !



Retour